Tribune Vivre à Conflans – Septembre 2015

LogoVAC

VAC n° 307 de Septembre 2015 – Passage en force pour de mauvaises décisions

 

Rentrée scolaire : la municipalité se complaît dans l’autosatisfaction. Pourtant, pour les rythmes scolaires elle s’est livrée à un véritable sabotage en leur enlevant largement leur caractère éducatif et en fixant la fin des cours et la garderie payante dès 16 heures.

Quant aux impôts locaux, les conflanais constatent sur leur avis fiscal l’effet de la hausse décidée par cette majorité de droite lors du vote du budget 2015.

Un autre mauvais coup de cette même majorité a été porté à Conflans lors du conseil municipal du 7 septembre avec le vote favorable à l’extension des compétences de la communauté d’agglomération (6 communautés d’agglomération recouvrant 73 communes jusqu’à Bonnières soit 405 000 habitants, 12 vice-présidents rémunérés, des cumuls tous azimuts). Extension des compétences, cela veut dire dépossession de nos compétences communales au détriment de chaque commune. Bien plus, on s’oriente vers une « communauté urbaine » dont le caractère principal est qu’elle est irréversible, une commune membre perdant le droit de se retirer ! Tout ceci concocté dans le secret des couloirs, sans cohérence avec les bassins de vie et sans consultation des populations là où un referendum populaire serait la moindre des choses. Cette intercommunalité est un monstre administratif et de technocratie. Au-delà des discours, Conflans coquille vide de banlieue, voilà le niveau d’ambition du maire et de son équipe pour la commune.

Groupe Conflans Energie Populaire

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation