Tribune Vivre à Conflans – Novembre 2017

LogoVAC

VAC Novembre 2017

 
 

Point de mi-mandat

Les feuilles d’impôt arrivent. Chacun peut apprécier, dans son portefeuille, la fièvre qui s’est emparé des élu.e.s de l’équipe de Laurent Brosse et qui se traduit concrètement par une augmentation délirante de la pression fiscale! Tout cela alors même que la mairie se réduit comme une peau de chagrin avec le transfert de ses compétences à la Communauté urbaine GPSeO.
Au final, pour la ville peu d’investissements et pour les conflanais de moins en moins de services. Voyez l’état des rues, des trottoirs, des espaces verts, des cimetières. Voyez le degré de qualité des contacts avec la mairie et les délais de réponse. Nous ne cessons d’être alertés sur ces points et ce ne sont pas les agents de base qui sont les responsables mais l’organisation du travail qu’on leur impose et les moyens qu’on leur donne.

Au Conseil Municipal, l’opposition de gauche est représentée par deux groupes issus du Parti Socialiste et des Ecologistes: « Conflans Energie Populaire » et « Des Socialistes pour Conflans ».
La majorité de droite (LR, UDI, Modem) dirigée par Laurent Brosse est représentée par le groupe « Osons l’avenir » et est rejointe dans la plupart des votes par le groupe « Conflans au Naturel » (ex-Ervera/Esnol/Hatik) qui se revendique de la « Majorité présidentielle ».
Cela préfigure à peu près les prochaines échéances municipales, sous des appellations diverses, avec l’intervention probable de l’extrême-gauche et de l’extrême-droite, l’une et l’autre présentes à Conflans.

Groupe Conflans Energie Populaire

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation