Tribune Vivre à Conflans – Novembre 2015

LogoVAC

VAC n° 309 de Novembre 2015 – Tromperie

 

C’est fait.

A partir du 1er janvier 2016 Conflans sera fondue dans la communauté urbaine de « Paris Seine Aval » avec transfert de toutes ses compétences essentielles et de la fiscalité.

Conflans n’est plus qu’une coquille vide, sur un territoire de 400 000 habitants, qui a abandonné tous les moyens de peser sur les décisions qui la concerne en particulier pour l’aménagement du territoire. Car c’est là le principal enjeu pour les BTP et promoteurs qui sont derrière les politiques. Conflans, placée à la confluence, a tout à craindre des grands projets déjà ficelés : canal Seine Nord Europe, exploitation des sables et plateforme multimodale, A104.
Cette évolution est contraire aux engagements de Laurent Brosse et de son équipe et n’a jamais été à l’ordre du jour des municipales. Nous avons donc demandé, en conseil municipal, la démission du maire et de son équipe afin de mettre tout sur table et revenir démocratiquement devant les électeurs.
Nous avons essuyé un refus, de même pour notre demande de consulter les conflanais par referendum. Bien évidemment ils craignent le résultat et ont préféré décider eux-mêmes en votant à l’unanimité cette fusion le 28 septembre dernier. C’est irréversible. Nous nous demandons comment ils pourront regarder les conflanais en face à l’avenir.
Scolaire : Aucun bilan de rentrée de la mairie mais inauguration de bâtiments dus à la municipalité précédente, garderie payante dès 16h et quasi disparition des nouvelles activités périscolaires.

Groupe Conflans Energie Populaire

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation