Tribune Vivre à Conflans – Mai 2016

LogoVAC

VAC n° 315 Mai 2016

 

Non !

Budget et taux d’imposition ont été votés par la majorité municipale.
Nous avons voté contre. Alors qu’il s’avère – comme nous l’avions démontré – que la hausse des taux de 8% de 2015 était excessive d’autant qu’elle s’accompagnait de coupes budgétaires malvenues, il est nécessaire aujourd’hui de faire de nouvelles compressions en raison des baisses de dotations Etat/Région/Département.
Où faire porter les efforts ? C’est là que nous sommes en total désaccord avec les choix de l’équipe Brosse. Encore une fois ils sacrifient le scolaire (suppression des ATSEM en grande section maternelle, suspension avant suppression de la caisse des écoles), la culture (gestion calamiteuse du théatre), le social (participation réduite à la crèche Baby-loup) et les associations à but social.
En revanche sont mieux traités tous leurs dadas de droite (aide à l’école privée, subventions clientélistes, communication, fêtes et cérémonies, vidéosurveillance, recadrage de la fonction territoriale pour laquelle l’augmentation de 1,2% d’ici 2017 est jugée inopportune).
Quand à la grande affaire du siècle, la communauté urbaine GPSO, nulle trace dans les documents budgétaires alors que les transferts de compétences et de services donc de dépenses et de recettes sont engagés depuis le 1er janvier. A nos préoccupations il est répondu qu’on n’a pas à s’en faire car ce que l’on verse d’une main on le récupère de l’autre. Plutôt léger.

Groupe Conflans Energie Populaire

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation