Tribune Vivre à Conflans – Juillet/Août 2017

LogoVAC

VAC Juillet/Août 2017

 
 

L’été meurtrier

Les mois d’été sont toujours le moment où se préparent les sales coups. Au plan gouvernemental c’est l’élaboration de la loi Macron El Khomri renforcée et les mesures fiscales qui pèseront davantage encore sur les classes moyennes. Que du classique et de l’ancien avec notre jeune président qui nous est vendu comme un produit nouveau… mais pour une politique bien réactionnaire.
Au plan municipal, et avec notre maire de droite qui a lui-même déclaré se retrouver chez Macron, c’est la continuité de la régression à tous les étages.
Exit le Ciné Ville et fermeture totale au dialogue malgré la protestation générale.
Menaces sur la médiathèque de rétrogradation en simple bibliothèque.
Menaces sur le conservatoire de musique qui pourrait se réduire en simple école municipale.
Abattage des tilleuls de la place du marché sur les quais pour un projet hautement contestable et contesté.
Dans les endroits les plus sensibles des projets et des immeubles qui poussent sans plan de cohérence d’ensemble et sans concertation avec les conflanais.
Conflans a mis des générations à construire une vie solidaire et originale qui fait son charme.
Aujourd’hui, c’est la gestion froide exclusivement comptable et sans ambition, soumise sans résistance à la communauté urbaine.
Le résultat, ce sera Conflans ville dortoir ! Les impôts locaux à eux seuls conduisent de vieux conflanais à vendre et poussent les jeunes à chercher à se loger ailleurs. Il faut une autre politique pour Conflans.

Groupe Conflans Energie Populaire

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation