Tag Archives: Ciné Ville

Tribune Vivre à Conflans – Avril 2017

LogoVAC

VAC Avril 2017

 
 
 
La réaction en action

Rien de neuf au rapport d’orientation budgétaire 2017 présenté par le maire.
C’est la confirmation du leitmotiv que nous connaissons depuis 3 ans. Une approche comptable qui impute les difficultés budgétaires à l’équipe précédente et l’intégration à marche forcée dans la communauté urbaine GPSeO dont on attend les solutions.
Par exemple, les 80 kms de rues de Conflans désormais transférés à GPSeO… ne vous inquiétez pas pour les coûts, la proximité de décision et la réactivité, on vous dit que ce sera « encore mieux » (sic) qu’un service qui décide et intervient de Conflans !
Une mauvaise nouvelle pour Ciné Ville dont la fermeture est annoncée pour le 31 décembre 2017. Là aussi des motifs discutables sur lesquels on ne discute pas car cette décision est avant tout dogmatique : la droite conflanaise, dans l’opposition comme aujourd’hui aux manettes, a toujours voulu fermer Ciné Ville. C’est une mauvaise décision culturelle et une décision contraire au bon aménagement d’un centre ville qui se meurt.
Quant à la démocratie elle se limite à la communication aux élus du minimum légal et au vote bloqué en conseil municipal d’une majorité qui approuve comme un seul homme.
A l’encontre de l’opposition que nous représentons cela va jusqu’à la tentative d’intimidation via le soutien financier donné à un agent municipal pour nous attaquer en justice pour des propos prétendument diffamatoires tenus en séance. La ficelle est vraiment grosse et ne nous fera pas taire.

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail

Tribune Vivre à Conflans – Décembre 2016

LogoVAC

VAC Décembre 2016

 
 

Pour le projet Fouillère, nous avons une grande différence d’approche avec l’équipe municipale en place.

Pour nous, le projet doit d’abord profiter aux Conflanais et accessoirement aux touristes. Or c’est l’inverse qui nous est présenté avec le bouleversement du paysage traditionnel résultant de l’inversion du parking et de la place du marché et le sacrifice de plusieurs tilleuls centenaires.
De cette « halte à touristes » seront exclus les petits commerces typiques de proximité au bénéfice des bars et brasseries.

Le quartier du centre-ville tout proche n’est qu’indirectement concerné et voit sa vitalité encore plus menacée par la disparition à craindre du seul lieu de loisir et de culture du secteur qu’est le Ciné-Ville.

En outre, ce projet orienté sur l’accueil de bateaux de tourisme à grand gabarit, de bus et d’automobiles sera source de pollutions supplémentaires.
Nous préférerions que les moyens considérables que GPSeO met dans ce projet soient redistribués dans un projet global quai de la République/centre ville respectueux de l’environnement, plus directement utile aux Conflanais et permettant de réaliser véritablement une zone attractive de chalandise.

Cette fin d’année sera marquée par les primaires de droite et de gauche à l’imitation des Etats-Unis qui pourtant nous montrent des dérives que nous pourrions nous épargner.
A gauche, pas de salut sans union de toutes les gauches. A notre petit niveau de groupe municipal, c’est ce que nous réalisons et ça marche !

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail

Tribune Vivre à Conflans – Octobre 2016

LogoVAC

VAC Octobre 2016

 

Coups en douce

Deux mauvais coups du Maire cet été : l’appel aux dons privés pour sauver Ciné-Ville qui n’est que l’avis de la mort annoncée du cinéma de quartier et l’annonce de la fermeture définitive des bains-douches municipaux. Une nouvelle fois, après une longue série de mesures aussi autoritaires que régressives, on tape sur l’associatif, la culture et le social. Ainsi va la gestion d’une droite dogmatique et sans état d’âme, ignorante du terrain.

Sur Ciné-Ville nous nous sommes déjà exprimés. Ce type de cinéma ne peut survivre sans un soutien municipal. C’est une chance de pouvoir en disposer en centre ville. C’est une gestion, une programmation et un public différents du multiplexe. Le fermer c’est ouvrir la porte aux promoteurs privés qui sont prêts à démolir et à bétonner le quartier de la mairie pour leurs plus grands profits.

Les bains-douches existent depuis les années 30 soit près de 90 ans et 15 mandatures municipales successives. Ils répondaient à des besoins pour les populations batelières et rurales puis ouvrières. Ils ont toujours fonctionné sans discontinuer et sans soucis particuliers. Aujourd’hui de nouveaux besoins sont apparus : logements sans confort du parc ancien, gens du voyage, sdf, migrants. Cela, le maire veut l’ignorer et raye d’un trait de plume, violemment, ce que ses prédécesseurs, de droite et de gauche, ont fait. C’est beaucoup de mépris et de contentement de soi ! Les victimes ? Toujours les mêmes, les plus faibles, les plus fragiles.

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail