Tribune Vivre à Conflans – Février 2016

LogoVAC

VAC n° 312 de Février 2016

 

Conflans rate le virage

En décembre le Conseil Municipal s’est réuni deux fois, ce qui est inhabituel. Il s’agissait de voter les dernières mesures pour la fusion de Conflans dans la nouvelle mégastructure « Grand Paris Seine-et-Oise » à compter du 1er janvier. Le vote des délibérations a mis le point final au processus de fusion mené tambour battant par la droite Départementale et municipale, dans la précipitation et au mépris de l’information des populations. Nous nous sommes opposés à toutes ces décisions.
Le changement est radical et aurait mérité d’être soumis à l’approbation des populations par un vote, referendum populaire ou autre. Nous l’avons proposé en conseil municipal quand il était encore temps. Cela a été rejeté par le maire et sa majorité qui savent que le vote aurait été négatif.
Car le simple bon sens condamne l’instauration de ce gigantesque machin de 405 000 habitants, là où la loi n’exige « que » 200 000 habitants, sur un territoire sans cohérence ni logique, allongé exagérément vers Seine Aval jusqu’au mantois et qui fait appel à l’Oise dans sa dénomination tout en s’en éloignant !
Ainsi est détournée la loi de réforme territoriale pour des motifs inavouables de répartition des pouvoirs entre potentats de droite. Car une autre logique, cohérente et politiquement équilibrée, dans laquelle Conflans aurait eu une place centrale, était possible autour de la confluence et de l’agglomération de Cergy.
Marginalisée dans la super-agglomération, Conflans a perdu.

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail

Grand Paris Seine et Oise – Communiqué des élu(e)s CEP

Philippe TAUTOU a été élu hier, 21 janvier 2016, Président de la communauté urbaine « Grand Paris Seine et Oise ».
Candidat et homme-lige de Pierre BEDIER, Président du Conseil départemental inspirateur et maître d’oeuvre de cette méga-intercommunalité, bénéficiant de l’appui quasi total des présidents des six intercommunalités composant GPSO et soutenu par Arnaud RICHARD député, l’élection de Philippe TAUTOU n’était qu’une formalité.
Cette élection a eu lieu alors que de sérieux arguments permettent de mettre en cause la création même de GPSO. Trois maires concernés ont en effet constitué un recours devant le tribunal administratif en annulation de l’arrêté préfectoral de création de l’intercommunalité. Un jugement en référé doit avoir lieu le 28 janvier prochain. Nous soutenons cette initiative et nous nous associons à cette procédure.
Le flou de la procédure suivie par la Nomenklatura de quelques élus locaux pour la création de cette intercommunalité de 405 000 habitants ne correspond pas aux exigences de la loi et n’est pas compatible avec les pratiques bien comprises de la démocratie.
On ne peut se satisfaire que de telles modifications en profondeur de l’administration locale soient imposées alors que la moitié des conseils municipaux au moins s’y est déclarée opposée et qu’aucune population d’aucune commune n’a été amenée à se prononcer.
C’est purement un déni de démocratie qui plus est deux ans à peine après des élections municipales qui n’ont à aucun moment abordé ce dossier. On peut légitimement considérer qu’aucun des élus issus des municipales de 2014 n’a reçu mandat de ses électeurs pour abandonner les compétences de la commune en 2016.


Le 22 janvier 2016
Les conseillers municipaux du groupe « Conflans Energie Populaire » :

  • Gaël CALLONNEC (EELV)
  • Milouda LATRECHE (PS)
  • Jean-Pierre LACOMBE (PS)
Facebooktwittergoogle_plusmail

Election du président du conseil communautaire « Grand Paris Seine-et-Oise »

Ci-dessous une copie de la lettre que les élu(e)s de Conflans Energie Populaire ont fait parvenir  au conseiller municipal d’opposition, Farid Hatik, pour lui demander de ne pas participer au vote du président du conseil communautaire « Grand Paris Seine-et-Oise », afin de ne pas cautionner une parodie de démocratie.

(Le vote des membres du Conseil communautaire pour l’élection du Président a été reporté au 21 janvier)

 

Groupe Conflans Energie Populaire Le 10 janvier 2016
lettre ouverteMonsieur Farid Hatik
Conseiller communautaire
Grand Paris Seine-et-Oise
Groupe Conflans au Naturel
Hôtel de Ville
63, rue Maurice Berteaux
78700 Conflans-Sainte-Honorine
Monsieur le conseiller


Vous siégez au conseil communautaire de la communauté urbaine dénommée « Grand Paris Seine-et-Oise » en qualité d’unique représentant de l’opposition conflanaise.

Le 14 janvier prochain aura lieu le vote du conseil communautaire pour l’élection de son président.

Deux candidats se présentent : Philippe Tautou, Président de la C2RS, et Paul Martinez, Président de la CAMY. Les représentants de la PAC sont absents, la commune de Conflans est ignorée.

Les deux candidats ont la caractéristique d’être issus de la majorité de droite LR/UDI. Tous deux représentent une droite ultra, totalement opposée à ce qui caractérise la gauche. Philippe Tautou est de notoriété publique le candidat de Pierre Bédier. Paul Martinez est son challenger, opposé à Pierre Bédier et élu sur le mantois grâce aux voix du FN.

Dans ces conditions, nous estimons qu’il n’est pas possible, pour un élu de gauche, d’apporter sa voix à l’un ou à l’autre candidat. Pour reprendre une expression imagée, ce serait choisir entre
« bonnet blanc et blanc bonnet».

En conséquence, en nos qualités d’élus de gauche, EELV et socialistes, de Conflans-Sainte-Honorine, représentant l’opposition à la majorité LR/UDI du conseil municipal, nous attendons de vous que vous vous absteniez lors de ce vote prédéterminé et dont vous connaissez d’ores et déjà, comme tout un chacun, le vainqueur soutenu par Pierre Bédier en la personne de Philippe Tautou.

En participant au vote, vous cautionneriez une parodie de démocratie et, dans tous les cas, vous
apporteriez nécessairement votre soutien à un candidat qui est la négation des valeurs et des choix de gauche. Le seul moyen de manifester votre opposition de gauche est donc de ne pas participer au vote en vous abstenant.

Recevez, Monsieur le Conseiller, nos salutations militantes.

Gaël Callonnec (Europe Ecologie Les Verts)
Milouda Latrèche (Parti Socialiste)
Jean-Pierre Lacombe (Parti Socialiste)


– ajout au 22/01/2016 :

Les élus CEP n’ont pas reçu de réponse de Farid Hatik, délégué communautaire et, à ce titre, représentant du Conseil municipal de Conflans au Conseil communautaire.
Il a participé au vote et à la désignation du Président Philippe Tautou sans concertation préalable avec son propre groupe et les autres élus de l’opposition du conseil municipal.
Cette façon de faire n’est pas conforme à l’intérêt de Conflans car, du fait du mode de désignation, Farid Hatik se trouve être le seul conseiller municipal de l’opposition siégeant au conseil communautaire. Il est ainsi en charge d’une responsabilité collective qu’il devrait démocratiquement assumer

Facebooktwittergoogle_plusmail

Tribune Vivre à Conflans – Janvier 2016

LogoVAC

VAC n° 311 de Janvier 2016

 

Après les régionales

A Conflans, la gauche rassemblée a non seulement devancé l’union de la droite au premier tour mais a renforcé son avance au second tour avec le résultat final de 45 % des voix à gauche et 37 % à droite. Nous remercions bien évidemment les électrices et les électeurs qui ont ainsi exprimé un choix clair.

Ce résultat est d’autant plus remarquable que la liste de droite, soutenue à la fois par le maire en exercice et le sénateur-maire précédent, avait mené une campagne particulièrement active sur la commune. C’est un échec de la majorité municipale de droite et de ses alliés locaux après moins de deux ans à la tête de la mairie.

Confortés par ce message envoyé par les électeurs, nous continuerons à défendre Conflans en 2016 comme nous l’avons fait en 2015. Avec le tsunami que représente la dilution de Conflans dans l’immense territoire de « Grand Paris Seine-et-Oise » à compter du 1er janvier et l’éloignement des instances de décision qui en résulte, les conflanais auront de plus en plus besoin d’élus de proximité décidés à les défendre sur leur lieu de vie.

Voir articles associés au Grand Paris Seine-et-Oise :
Tribune VAC novembre 2015
Position des élu(e)s CEP sur la communauté urbaine Grand Paris Seine-et-Oise
Création d’une communauté urbaine au 1er janvier 2016

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail

Elections régionales

Appel commun des adhérents, sympathisants et amis


du Parti Socialiste et d'Europe Ecologie-Les Verts


Nous remercions chaleureusement les électrices et les électeurs conflanais qui ont placé la gauche largement en tête dimanche dernier dans notre commune.

La liste PS de Claude BARTOLONE a obtenu plus de 27 % des voix.
La liste EELV d’Emmanuelle COSSE a obtenu plus de 10 % des voix et la liste Front de Gauche plus de 5 % des voix.

De son côté, la liste qui regroupait tous les partis de droite LR (ex-UMP)-UDI-Modem n’a pas atteint le niveau que ses partisans attendaient avec seulement 25 % des voix, et ce malgré le soutien appuyé du maire.

La gauche rassemblée est majoritaire à Conflans.


Pour la région Ile-de-France, les résultats sont plus serrés avec 30 % pour le rassemblement de la droite, 25 % pour la liste PS, 8 % pour EELV et 7 % pour le FG.

La gauche rassemblée autour d’un programme progressiste, solidaire et écologiste dispose d’un net avantage pour battre à la fois la liste de droite conduite par Valérie Pécresse et la liste FN.

Ensemble, mobilisons toutes nos forces, notre énergie et notre enthousiasme pour amplifier cette dynamique et convaincre celles et ceux qui ne se reconnaissent ni dans la politique de régression sociale de la droite ni dans le discours anxiogène, xénophobe et liberticide de l’extrême-droite.

Garder la région à gauche, c’est possible, c’est souhaitable, c’est nécessaire pour garantir les intérêts des franciliens. Plus que jamais, chaque voix compte.



Résultats du 2ème tour


Ci-dessous les résultats du 2ème tour des élections régionales pour Conflans :


  • La liste PS de Claude BARTOLONE a obtenu 45,17% des voix.

  • La liste LR de Valérie Pécresse a obtenu 37,57% des voix.

  • La liste FN a obtenu 17,26% des voix.

  • La participation s'élève à 54,88%.


Comme nous le disions au soir du 1er tour, la gauche rassemblée est de loin majoritaire à Conflans.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Situation des sans abris et Tibétains à Conflans

Ci-dessous la lettre que les élu(e)s de Conflans Energie Populaire ont fait parvenir à Laurent Brosse, maire de Conflans Ste Honorine, concernant la situation dramatique des réfugiés Tibétains.

Vous pouvez également la télécharger ICI.


Groupe Conflans Energie Populaire Le 30 novembre 2015
Les conseillers municipaux
Gaël Callonnec
Milouda LatrècheMonsieur Laurent Brosse
Jean-Pierre LacombeMaire de Conflans-Sainte-Honorine

Monsieur le Maire,

Comme plusieurs associations et de nombreux particuliers, nous nous inquiétons de la situation des sans-logis sur Conflans et de leurs conditions d’accueil et -disons-le- de survie à l’approche de l’hiver. Le cas des tibétains installés dans des conditions de fortune sur l’île du Devant nous interpelle particulièrement sans pour autant négliger l’ensemble du problème sur le territoire de la commune toutes populations confondues.
Vos dernières réponses aux associations consistant à les informer que vous avez saisi l’Etat en la personne du Préfet ne peut prétendre remédier à la situation d’urgence. Il faut agir au niveau communal de façon au moins temporaire en attendant des dispositions pérennes de l’Etat. En tout état de cause, vous savez bien, comme nous, que l’hébergement précaire en hôtels aux quatre coins du département et pour quelques jours, outre son coût exorbitant, n’est pas la solution. Lire la suite ici →

Facebooktwittergoogle_plusmail

Tribune Vivre à Conflans – Décembre 2015

LogoVAC

VAC n° 310 de Décembre 2015

 

Non seulement ils nous emmènent dans le mur mais en plus ils klaxonnent !

« Grand Paris Seine et Oise » vous ne connaissez pas ?

C’est là que vous habiterez au 1er janvier 2016. Tel est le nom (à peine mégalo !) de la super-agglomération qui a été constituée, en fanfare, en votre nom mais sans vous, sous la forme de « communauté urbaine ».
Désormais l’avenir de Conflans ainsi que la plupart des décisions quotidiennes se prendront ailleurs, quelque part du côté de Mantes-la-Jolie.
Parmi ces décisions celles concernant le développement économique, le logement, l’aménagement urbain, les infrastructures, les transports.
Dans l’avenir, le béton coulera sur la confluence en bout de la voie d’eau Seine-Nord-Europe et ouverte au projet pharaonique de la plate-forme multimodale.
Quant à l’A104, au trafic routier et ferroviaire, il y a fort à parier que ces dossiers reviendront sur le tapis à la hauteur des 405 000 habitants que nous sommes pour commencer et des ambitions du Grand Paris allant jusqu’au Havre. Les industriels et promoteurs sont fin prêts.
Encore bravo à nos édiles de s’être faits les complices de tout cela et de continuer à endormir l’opinion avec de la com lénifiante. Ils se sont bien gardé de vous informer, de vous consulter, estimant plus prudent de décider sans vous.
Car les avez-vous élus pour rayer Conflans de la carte ? Non, mais c’est ce qu’ils font !

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail

Attentats du 13 novembre 2015

Suite aux attentats commis dans la nuit du 13 au 14 novembre à Paris et Saint Denis, en signe de deuil, la réunion publique prévue lundi 16 novembre à 20h30 à Conflans Sainte Honorine est reportée.

Les candidats et l’équipe de campagne d’EELV-78 présentent leurs condoléances aux familles des victimes de ces actes barbares et tiennent à exprimer leur compassion aux nombreuses personnes blessées.

Gaël Callonnec

Pour l’équipe de campagne EELV-78


Suite aux attentats de Paris du 13 novembre 2015, les plus meurtriers de l’histoire de France, nous partageons effroi et stupéfaction avec tous les Français et transmettons nos pensées solidaires aux familles et aux proches des victimes.

L’heure n’est pas aux conclusions définitives mais à un calme et digne recueillement. EELV a suspendu toutes ses campagnes électorales et appelle à faire preuve de retenue et de sang froid pour faire face à l’horreur de cette barbarie. Les écologistes s’inscrivent pleinement dans l’unité nationale, le soutien au Président de la République et aux autorités, et demandent à chacune et chacun de respecter les consignes de sécurité.

La vie ne sera plus comme avant mais nous ne nous arrêterons pas de vivre. A la lâcheté des tenants de la haine, nous opposerons le courage de la tolérance et notre détermination à défendre la paix.

Dans le cadre du deuil national, EELV appelle à se rendre aux rassemblements organisés en régions, s’ils sont autorisés par les autorités. En Ile-de-France et ailleurs, ils appellent à manifester par une bougie à la fenêtre, ou tout autre geste symbolique, sa solidarité avec les victimes et son attachement aux valeurs de la République.

Emmanuelle Cosse

Facebooktwittergoogle_plusmail

Elections régionales – Réunion publique – Lundi 16 novembre à 20h30

Avec Emanuelle Cosse

et le rassemblement écologiste & citoyen

Changeons d’air en île-de-france

Réunion Publique
Aménagement Logements Transports
Lundi 16 novembre à 20h30
Salle des fêtes – Place Romagné – Conflans Sainte Honorine

En présence de :
Alain AMEDRO, vice-président aménagement de la région ile-de-france
Julien BAYOU, porte parole national EELV
& les candidats des yvelines

Prise de parole, échanges avec les candidats

De l’écologie dans les Yvelines

La confluence, déjà soumise à de nombreuses nuisances, est à nouveau menacée par de Grands Projets Inutiles.
Le président du conseil départemental, Pierre Bédier, qui soutient Valérie Pécresse et soutenu par les élu(e)s LR locaux, crée une gigantesque intercommunalité de 400 000 habitants, regroupant 73 communes.
Pour faire de la vallée de la Seine, la cité dortoir et l’entrepôt logistique du grand paris, jusqu’au Mantois.
Ils ressortent de leurs cartons des projets comme l’A104, la RD154, le C13/RD28, la plateforme de containers d’Achères, l’étalement urbain.
Ces chantiers profiteront aux aménageurs mais pas aux habitants.

Les écologistes défendent :

  • La priorité aux transports collectifs
  • Une mobilité réinventée (covoiturage, autopartage, vélo)
  • Le développement de l’agriculture bio et les circuits courts, au profit des PMA locales.
  • L’isolation des logements, le développement des énergies renouvelables créatrices de nombreux emplois locaux.
  • L’amélioration de la qualité de l’air, la limitation du bruit.
  • Libérer l’espace public au profit des expressions citoyennes.
  • Sauvegarder nos espaces naturels.

Nos élu(e)s ont obtenu dans la Confluence :

  • Le passe Navigo unique 70€ au lieu de 115€ pour la grande banlieue
  • La sauvegarde des côteaux de l’hautil et des îles boisées de la Seine
  • Le lancement de la liaison ferroviaire tram-train entre Cergy et Saint Quentin
  • La préservation des terres agricoles de la ferme du Poult à Poissy.

http://changeons-dair.fr

Facebooktwittergoogle_plusmail

Tribune Vivre à Conflans – Novembre 2015

LogoVAC

VAC n° 309 de Novembre 2015 – Tromperie

 

C’est fait.

A partir du 1er janvier 2016 Conflans sera fondue dans la communauté urbaine de « Paris Seine Aval » avec transfert de toutes ses compétences essentielles et de la fiscalité.

Conflans n’est plus qu’une coquille vide, sur un territoire de 400 000 habitants, qui a abandonné tous les moyens de peser sur les décisions qui la concerne en particulier pour l’aménagement du territoire. Car c’est là le principal enjeu pour les BTP et promoteurs qui sont derrière les politiques. Conflans, placée à la confluence, a tout à craindre des grands projets déjà ficelés : canal Seine Nord Europe, exploitation des sables et plateforme multimodale, A104.
Cette évolution est contraire aux engagements de Laurent Brosse et de son équipe et n’a jamais été à l’ordre du jour des municipales. Nous avons donc demandé, en conseil municipal, la démission du maire et de son équipe afin de mettre tout sur table et revenir démocratiquement devant les électeurs.
Nous avons essuyé un refus, de même pour notre demande de consulter les conflanais par referendum. Bien évidemment ils craignent le résultat et ont préféré décider eux-mêmes en votant à l’unanimité cette fusion le 28 septembre dernier. C’est irréversible. Nous nous demandons comment ils pourront regarder les conflanais en face à l’avenir.
Scolaire : Aucun bilan de rentrée de la mairie mais inauguration de bâtiments dus à la municipalité précédente, garderie payante dès 16h et quasi disparition des nouvelles activités périscolaires.

Groupe Conflans Energie Populaire

Facebooktwittergoogle_plusmail