Grand Paris Seine et Oise – Communiqué des élu(e)s CEP

Philippe TAUTOU a été élu hier, 21 janvier 2016, Président de la communauté urbaine « Grand Paris Seine et Oise ».
Candidat et homme-lige de Pierre BEDIER, Président du Conseil départemental inspirateur et maître d’oeuvre de cette méga-intercommunalité, bénéficiant de l’appui quasi total des présidents des six intercommunalités composant GPSO et soutenu par Arnaud RICHARD député, l’élection de Philippe TAUTOU n’était qu’une formalité.
Cette élection a eu lieu alors que de sérieux arguments permettent de mettre en cause la création même de GPSO. Trois maires concernés ont en effet constitué un recours devant le tribunal administratif en annulation de l’arrêté préfectoral de création de l’intercommunalité. Un jugement en référé doit avoir lieu le 28 janvier prochain. Nous soutenons cette initiative et nous nous associons à cette procédure.
Le flou de la procédure suivie par la Nomenklatura de quelques élus locaux pour la création de cette intercommunalité de 405 000 habitants ne correspond pas aux exigences de la loi et n’est pas compatible avec les pratiques bien comprises de la démocratie.
On ne peut se satisfaire que de telles modifications en profondeur de l’administration locale soient imposées alors que la moitié des conseils municipaux au moins s’y est déclarée opposée et qu’aucune population d’aucune commune n’a été amenée à se prononcer.
C’est purement un déni de démocratie qui plus est deux ans à peine après des élections municipales qui n’ont à aucun moment abordé ce dossier. On peut légitimement considérer qu’aucun des élus issus des municipales de 2014 n’a reçu mandat de ses électeurs pour abandonner les compétences de la commune en 2016.


Le 22 janvier 2016
Les conseillers municipaux du groupe « Conflans Energie Populaire » :

  • Gaël CALLONNEC (EELV)
  • Milouda LATRECHE (PS)
  • Jean-Pierre LACOMBE (PS)
Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation