Destruction de la cuisine centrale | Conflans Energie Populaire

Destruction de la cuisine centrale

La municipalité a voté la destruction de la cuisine centrale qui alimente les cantines conflanaises, au motif que les allers et retours des camions de livraison importuneraient les riverains. Pourtant la modification du PLU conforte l’affectation de la zone tout aussi proche à usage de bâtiments industriels, vétustes, sales et polluants.

L’objectif inavoué de la municipalité est en fait strictement financier. Leur but est de réduire les coûts d’approvisionnement en achetant directement des aliments industriels précuisinés à un prestataire privé extérieur via un groupement intercommunal.

Par ailleurs, la destruction de la cuisine permettra à la municipalité de réaliser une opération immobilière lucrative.

Nous nous élevons, en tant qu’élus municipaux, contre cette décision d’externalisation des repas. Avec la suppression de la cuisine centrale, Conflans se prive d’un outil de maîtrise de la qualité d’un service directement et quotidiennement utile aux familles. Elle se prive de faire évoluer ce service vers le mieux c’est-à-dire vers la qualité, le bio, les circuits courts et l’éducation au goût des jeunes générations, ce qui devrait être un objectif d’une société moderne.
Malgré les assurances de circonstances, et contrairement à ce que pourrait nous faire croire la propagande intensive déployée dans le VAC, l’externalisation moins maîtrisée puisque éloignée et mutualisée avec d’autres communes nous conduirait à coup sûr vers la nourriture industrielle et la malbouffe.

Pour nous c’est inacceptable et nous préconisons le maintien des installations de la cuisine centrale, leur modernisation et la reprise de l’alimentation collective de la commune sous la forme de régie directe. Malgré les arguments qui sont opposés dogmatiquement à ce système, la régie a fait ses preuves ici précédemment et dans de nombreuses autres communes. La régie permet de mener une vraie politique de qualité et de service. La régie serait moins chère ou en tout cas pas plus chère et serait créatrice d’emplois locaux.

Si, comme nous, vous êtes opposés à ce projet, nous vous invitons à le faire savoir en écrivant au Maire à l’adresse suivante : lbrosse@mairie-conflans.fr

Gaël Callonnec, Milouda Latrèche, Jean Pierre Lacombe

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation