Conseil municipal 30 juin 2017

Interventions de Jean Pierre Lacombe et de Gaël Callonnec lors de la séance du conseil municipal du 30 juin 2017 :



  • Point 2 – Avenant à la convention Ciné Ville – Jean Pierre Lacombe

    Monsieur le Maire, Madame de Portes,

    Oui je m’adresse aussi à vous Madame de Portes parce que vous avez décidé de vous mettre en avant la dernière fois et parce qu’enfin, au bout de trois ans d’un parfait effacement que je ne vous ai pas entendue ni lue, vous vous découvrez seulement pour l’assaut final avec l’article manipulateur et mensonger que vous avez fait paraître dans votre organe de propagande qu’est le VAC. Enfin vous existez… mais c’est pour la plus mauvaise cause, en exécutrice des basses œuvres.

    La parution est bien calculée, en parfaite harmonie avec l’avenant à la convention de gestion qui fait l’objet de la présente délibération.

    Cet avenant a pour objet d’établir les modalités de liquidation de Ciné Ville au 31 décembre 2017 avec des calculs d’apothicaire pour régler au plus juste et le moins possible les indemnités de licenciement aux salariés… et comble du culot, en leur demandant d’assumer jusqu’au bout le fonctionnement du cinéma pour les scolaires et les séniors.

    C’est carrément de la provocation et c’est surtout du mépris.

    Vous mentez quand vous dites que vous avez cherché des repreneurs et des solutions alternatives car vous n’avez rien fait de sérieux, aucun travail sérieux, aucun contact sérieux et si vous l’avez fait c’est sans volonté et vous avez échoué, ce qui n’est pas mieux.

    Vous manipulez l’opinion quand vous l’alarmez, du matin au soir, en gonflant des chiffres de dépenses et en « chargeant la barque au maximum » comme vous le faites d’ailleurs dans d’autres domaines.

    Vous méprisez quand vous ne répondez pas à des salariés légitimement inquiets, que vous ne les recevez pas et que vous vous contentez d’envoyer leurs CV au Pathé.

    Oui tout cela est indigne et vous devriez en avoir honte.

    Vous persistez dans une logique de démantèlement de tout ce qui fait la qualité culturelle de Conflans : le théâtre, le Ciné Ville et bientôt la médiathèque et le conservatoire de musique… car ce n’est pas votre diatribe personnelle de l’autre fois qui répond aux questions de fond. Il faudrait quand même être un peu à la hauteur de votre fonction et de votre mandat Madame la maire-adjointe déléguée à la culture et, si ce n’est pas le cas, que le maire vous y mette.

    Ce dossier est « solutionnable ». Il faut en avoir la volonté politique. Vous auriez pu, Monsieur le Maire, en charger sérieusement l’un de vos jeunes. Il s’en serait passionné pour sortir par le haut au lieu de les cantonner dans de la petite comptabilité de petit comptable.

    Et tout ça pourquoi ? Quel projet derrière ? L’alternative culturelle ? Direction le multiplex Pathé ! Voilà votre réponse. Le comble, sur le site, serait une opération immobilière qui ouvrirait la porte à toutes les suspicions ! Nous ne savons pas où vous allez Monsieur le Maire et comme nous ne pouvons plus faire confiance à votre parole, nous ne vous le demandons même pas ce soir.

    En revanche, avec les conflanais de plus en plus nombreux à être mécontents de vous et de votre équipe, nous vous demanderons des comptes. Bien évidemment, nous votons contre cette délibération honteuse et nous réclamons, une fois de plus, le renouvellement de la convention pour trois ans.

  •  

  • Point 3 – Tarification de la médiathèque Blaise Cendrars – Gaël Callonnec

    Comme chaque fois qu’il y a une modification de tarification d’un établissement municipal, nous vous demandons d’indiquer les anciens tarifs à côté des nouveaux, et ce afin de mettre les élus que nous sommes en mesure d’évaluer les taux d’augmentation et d’effectuer les comparatifs.

    Comme à chaque fois depuis 3 ans, cette information est absente de vos tableaux.

    Ne serait-ce que pour cela et parce que vous ne pouvez nous demander de voter à l’aveugle (en tout cas pour ce qui concerne les élus de notre groupe) nous voterons contre cette délibération pour défaut de communication d’informations.

    Par ailleurs, nous profitons de l’occasion pour vous demander de préciser vos projets sur la Médiathèque. Des rumeurs qui nous paraissent sérieuses nous parviennent tant d’utilisateurs que du personnel nous faisant craindre des suppressions de postes et des modifications de fonctionnement voire de voilure qui concordent avec l’évaluation négative que nous faisons de votre politique culturelle et sociale.

    Pouvez-vous faire le point, vous-même ou votre adjointe, sur l’état de la question, à court terme (pour la rentrée de septembre) et à moyen terme ?

    [A noter que cette délibération, suite aux interventions des élus CEP qui dénonçaient des erreurs sur les chiffres des tarifications dans les documents, à été retiré de l’ordre du jour]

Retour au début de l’article

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation