Ciné Ville… pourquoi tant d’acharnement à le faire disparaître ?

Vous trouverez ci-dessous le texte de la lettre ouverte que les conseillers municipaux de « Conflans Energie Populaire » (Gaël Callonnec, Jean-Pierre Lacombe, Milouda Latrèche) et de « Des socialistes pour Conflans » (Janine Lemaire-Vinouze, Sylvie Magnoux) ont adressé à Laurent Brosse :

Gaël Callonnec
Jean-Pierre Lacombe
Milouda Latrèche
Janine Lemaire-Vinouze
Sylvie Magnoux

à Monsieur Laurent Brosse
Maire de Conflans-Sainte-Honorine
Conseiller départemental
Vice-Président de GPSeO

Monsieur le Maire,

Nous dénonçons, une nouvelle fois, l’extrême légéreté avec laquelle vous-même et votre équipe municipale traitez le dossier du Ciné Ville et le mépris total que vous affichez pour l’opposition du Conseil Municipal et l’assemblée tout entière que vous privez de tout débat.
Les enjeux du Ciné Ville relèvent à la fois des domaines culturels, sociaux et d’aménagement urbain.
Ils sont de la compétence du Conseil Municipal et intéressent l’ensemble de la population.
Sur ce dossier, la majorité ne peut rester dans le secret et l’unilatéralisme.
Nous entendons les arguments que vous répandez dans votre propagande locale. Nous les réfutons.
Vous inquiétez la population au lieu d’organiser une concertation véritable. Votre attitude et celle de
vos élus mis en face de la situation et des avis différents relève même de la provocation.
Vous ironisez en demandant si le cinéma contribue effectivement à la dynamisation du centre ville en notant effectivement le délabrement du centre ville.
Mais ce n’est pas en faisant moins que l’on peut mieux équiper le centre ville… ni d’ailleurs en favorisant dans le même temps l’ouverture des grandes surfaces le dimanche en périphérie, en favorisant l’implantation de nouvelles grandes surfaces à l’extérieur et, pour le cinéma, en favorisant l’extension et la modernisation du multiplexe !
Le tout et toujours loin du centre ville et -détail non négligeable- en pratiquant une répression intensive du stationnement en centre-ville définitivement dissuasive.
Comme en atteste l’étude CVL, la présence du cinéma de quartier Ciné Ville est un atout -nous disons même une chance- pour la dynamisation souhaitable du centre ville. Le supprimer revient à priver la ville et les conflanais de cet atout, de cette chance.
Sur le plan social qui n’est certainement pas l’une de vos préoccupations premières, vous négligez le service rendu par Ciné Ville à plusieurs catégories de la population, des plus jeunes aux plus âgées, qui sans ce type de salle n’auraient pas accès au cinéma soit pour des raisons de programmation, soit pour des raisons financières, soit pour des raisons de déplacement.
Ciné Ville participe également à l’éducation populaire en programmant des ciné-débats et en diffusant des films d’art et d’essais fort appréciés. C’est une offre qu’on ne trouve pas ailleurs.
Une orientation plus forte de son activité sur ce créneau par une meilleure synergie avec les autres structures culturelles de la commune contribuerait certainement à pérenniser et à augmenter la fréquentation, déjà non négligeable (30 000 spectateurs sur les 12 derniers mois) contrairement à ce que vous soutenez dans votre communication résolument négative qui se fonde sur un déclin inéluctable.
Il nous paraît que plus d’objectivité et plus de volontarisme seraient nécessaires.
Il est scandaleux que vous n’ayez pas sérieusement tenté de trouver un repreneur pour cet établissement alors qu’un candidat crédible s’était manifesté. Il aurait pu, pour un coût bien inférieur à celui que vous annoncez, aider à restaurer le bâtiment et à renforcer son attractivité.
C’est pourquoi, nous vous demandons, une fois encore de renouveler la convention de gestion pour la durée de trois ans qui correspond au rythme jusque-là appliqué et de ne pas vous limiter au simple renouvellement de 6 mois jusqu’au 31 décembre 2017 qui ne correspond à rien de sérieux sinon à faciliter la liquidation.
Enfin, nous avons été stupéfaits, en tant qu’élus, d’apprendre par la presse locale (La Gazette du Val d’Oise du 3 mai) que vous entendiez démolir le bâtiment dans le courant de 2018 et que vous aviez un projet de construction de logements et/ou de commerces. Voilà un nouvel exemple très concret de votre désinvolture. Jamais jusqu’à présent -jamais- vous n’avez parlé en public ou en privé, officiellement ou non, d’une telle évolution des choses. Il est permis de se demander pourquoi cette brusquerie et pourquoi cette précipitation ?
Que cela soit clair, la municipalité n’ayant pas les moyens d’engager une opération de cette envergure, nous n’entendons pas que tout cela qui est si stratégique pour la ville soit bradé aux mains des intérêts commerciaux et privés des promoteurs ni qu’une opération éventuelle soit abandonnée à l’initiative de l’intercommunalité.
Nous sommes déjà suffisamment inquiets pour les dispositions que vous avez prises, sous l’égide de GPSeO, sur les quais, au gymnase Foch et aux Boutries.
Si vous pensez résoudre tous les dossiers d’aménagement par des partenariats public-privé ou en déléguant tout à la communauté urbaine qui est un organe politisé et opaque nous pensons que c’est une voie mortifère pour Conflans et que vous engagez très lourdement votre responsabilité.

En résumé, nous vous demandons :

  • de renouveler la convention de Ciné Ville pour 3 ans
  • pendant cette période, de prévoir posément les conditions de modernisation du bâtiment à protéger
    et d’en faire, sur la durée, avec les financements, les études nécessaires et les partenaires appropriés,
    un équipement moderne de culture et de loisirs.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, nos meilleures salutations.
 
Conflans, mai 2017
 
Les conseillers municipaux :
Gaël Callonnec/Jean-Pierre Lacombe/Milouda Latrèche/Janine Lemaire-Vinouze/Sylvie Magnoux
 
Ciné Ville est emblématique de la politique initiée par Michel Rocard qui a fait la richesse culturelle, l’équilibre social et l’attractivité de la ville.
Nous nous battons contre la politique de destruction systématique et dogmatique de la majorité municipale.

Print Friendly
Facebooktwittergoogle_plusmail

Post Navigation